Présent sur la totalité du territoire et plus ou moins répandu dans les départements, le tir d’été se pratique sur la période du 1er juin à l’ouverture générale. Depuis quelques années, cette pratique est en constante augmentation. En effet, en 2015, pas moins de 20 % des 1,2 millions de chasseurs la pratiquait (affût/approche confondu) avec une tendance plus orientée sur l’affût.

Présentation

Chasseur et son chien en observation.
L’observation est essentielle pour repérer les animaux.

La chasse à l’approche se fait à pied. Le chasseur se déplace sur un territoire et tente d’approcher un animal afin d’engager un tir. Pour l’affût, le chasseur est immobile. Il choisit un endroit fréquenté par l’animal et attend qu’il sorte. Ces deux modes de chasse permettent de bien identifier l’animal et ainsi respecter les consignes de tir. Ils se pratiquent le matin et le soir. Les espèces que l’on peut chasser sont le sanglier, le chevreuil, le cerf, le renard, le mouflon, le chamois et l’isard. D’autres espèces, plus spécifiques, sont également chassables telles que le cerf sika ou le daim.

Vous souhaitez tenter l’expérience ? Pas de souci ! On vous a donc préparé une liste des équipements à prévoir afin de bien débuter la saison et on l’espère pour vous, prélever un animal.

Habillement

3 mots d’ordre : confort, silence et discrétion ! Une tenue adéquate est indispensable lorsque vous pratiquez ces chasses. Choisissez un camouflage qui se fond avec le paysage dans lequel vous allez chasser ou qui s’en rapproche le plus. La composition du vêtement va vous permettre également de faire des mouvements sans bruit. Plusieurs matières existent : mérinos, polyester, micro-polaire… Et les marques vous proposent aujourd’hui, une large gamme de vêtements à des tarifs divers et variés. De quoi faire plaisir à tout le monde !

Equipement

Commençons par la base : une carabine accompagnée d’une optique ! Pour ce qui est du calibre (7 x 64, 30.06, 308, 9,3 x 74, 300, 270, etc.) ou du type d’arme (verrou, linéaire, kipplauf, etc.), le choix se fait selon votre préférence, mais également selon le gibier que vous souhaitez chasser. N’hésitez pas à en parler autour de vous, demandez conseil à votre armurier ou lisez des articles, cela vous aidera à prendre votre décision !

Voici ensuite la liste du matériel à prévoir :

  • Plan du territoire (avec les limites)
  • Tire-gibier (pour déplacer le gibier)
  • Liste des conducteurs de chien de sang
  • Mouchoirs (pour marquer l’anschluss [1] si blessure)
  • Bouteille d’eau
  • Couteau de poche
  • Filet de conservation (anti-mouche)
  • Set de découpe (couteaux, affûteur et scie à main)
  • Bidon d’eau
  • Sacs de venaison

  • Télémètre
  • Jumelles
  • Poire à talc
  • Buttolo ou appeau
  • Lampe frontale
  • Balles
  • Trépied
  • Bac de transport (véhicule)
  • Dague
  • Sac à dos (pour transporter tout ce bardas !)

Réglementation :

  • Bracelet avec arrêté de plan de chasse
  • Permis de chasse accompagné de la validation et de l’assurance

Bon bah… Y’a plus qu’à !

Laie et ses marcassins.
Laie et ses marcassins…

Voilà un résumé, qui je l’espère, vous aidera à bien préparer votre saison. Certes, on peut penser qu’il y a beaucoup de choses à prendre, mais tout est relatif : si vous ne tirez qu’un chevreuil par an, je ne pense pas que vous ayez besoin de tout cela ! Gardez donc à l’esprit les 3 mots d’ordre cités plus haut. Ainsi, vous mêlerez plaisir, observation et recherche tout au long de la chasse.

Vous n’avez pas encore de bracelet ou vous souhaitez préparez votre prochaine saison ? Sachez que sur Journeedechasse.com, vous pouvez trouver diverses offres proposant de chasser cerf, chevreuil, sanglier ou encore chamois, isard et daim sur le territoire français. Cela pourrait être également l’occasion de découvrir de nouvelles régions ou encore réaliser votre rêve cynégétique…

[1] Anschluss : endroit où se trouvait l’animal au moment du tir.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici