Nous avons rencontré l’hôte du mois : Fabien, chasseur du petit gibier devant soi. Nous lui avons posé quelques questions au sujet de son territoire, de sa vision de la chasse et de la plateforme.

JDC : Bonjour Fabien, peux tu te présenter aux utilisateurs de Journée de Chasse ?
Bonjour, je me suis Fabien, agriculteur et organisateur de journées de chasse en plaine  dans la Somme (80). J’ai 42 ans et j’exploite seul 153 ha de céréales, colza, pois, trèfle, moutarde blanche, maïs, pommes de terre fécules, betteraves sucrières et lin textile avec des techniques de travail du sol simplifiées et réductions phytosanitaires.

J’ai également comme source de diversification, un petit magasin de vente directe et depuis 2016 j’ai ouvert mon territoire de chasse en créant une chasse professionnelle.

 
JDC : Comment as-tu découvert le monde de la chasse, quand as-tu passé le permis ? Pourquoi ?

J’ai découvert le monde de la chasse à la maison, à la ferme depuis tout petit. C’est parce que mon père chassait à l’époque surtout la perdrix grise, emblème de la région Picardie et le lapin de garenne très nuisible aux cultures.. C’est donc à mes 16 ans que j’ai passé le permis, par passion pour les sorties dans les champs, la nature, et surtout par amour pour les chiens…

“La chasse fait vivre des émotions”

JDC : Quels modes de chasse pratiques-tu ? Quelle est ta chasse de prédilection ?

Je pratique essentiellement ma chasse favorite : en plaine aux petits gibiers devant soi avec mon munsterlander et très majoritairement sur mon territoire. J’effectue, de plus, quelques sorties de furetage selon les années où le lapin est trop abondant pour mes cultures. Je m’adonne parfois à quelques soirées d’affût pour limiter renards et sangliers sur le territoire.

Territoire de somme

Un magnifique territoire de chasse à découvrir

JDC : Peux-tu nous parler de ton territoire ?

Je m’en occupe depuis mes 16 ans, je l’ai aménagé et façonné pour le petit gibier via plusieurs contrats signés et subventionnés.

C’est un territoire vallonné de 170 ha quasiment d’un seul tenant dont le biotope est propice à la reproduction du  petit gibier. Il est composé de petites parcelles toujours alternées avec des cultures d’hiver et de printemps. Celles ci sont entrecoupées par 5 km de haies arbustives et de banquettes herbeuses plantées par mes soins.

Il y a également la présence de bosquets et friches naturelles très appréciés par les faisans et les perdrix rouges. On sème également des bandes de maïs de 4 et 8 m de large et depuis cette année du switchgrass. Bref, tout est fait pour qu’il y ait du couvert et de la nourriture toute l’année pour une reproduction de gibier optimum.

JDC : Comment s’organise la chasse sur le territoire ?

Nous chassons de fin septembre à fin novembre, le mardi, jeudi et samedi. Cela se fait soit en chasse individuelle à la billebaude, soit en groupe guidé par moi même mais toujours une chasse en ligne devant soi.
Pas de posté, pas de battue, et toujours au maximum 10 chasseurs par journée. On y chasse la perdrix grise et rouge,  le faisan commun à la fois sauvages et d’élevage de qualité, le lapin de garenne et la bécasse.
L’accompagnement d’un ou plusieurs chiens est vivement recommandé.

J’organise personnellement l’accueil et les consignes de sécurité. De plus, j’assure le transport des chasseurs avec leurs chiens, le repas et le partage du tableau.

JDC : Qu’est-ce que tu as envie de dire aux autres propriétaires de territoires qui envisagent de proposer des expériences comme tu le fais ?

De faire très attention au type de chasse choisi sur leur territoire. Il faut aussi prendre garde à à la fréquence des journées, et aux nombre maximum de chasseurs présents sur le territoire par jour. C’est essentiellement pour des raisons de sécurité et pour garantir le cantonnement du gibier sur le territoire.

“Une envie de partage”

JDC : Tu as accepté de déposer tes offres sur la plateforme journeedechasse.com, qu’est-ce qui t’a convaincu ?

Je souhaite faire connaître mon territoire et partager ma passion de la chasse.

Paysage de Somme
Paysage de Somme

JDC : Quel a été ton meilleur souvenir de chasse ? 

Je me rappelle de mon premier doublé de perdreaux à Mouflers et je précise : gibiers ramassés…

La Somme, près de l'eau
La Somme, près de l’eau

JDC : A ton avis, à quoi pourrait ressembler la chasse de demain en France ?

Je l’imagine comme je la pratique, c’est à dire écologique avec le respect de la nature et de l’animal…


Retrouvez tous nos témoignages

Sur notre blog nous avons différents articles de chasse qui mettent en avant une région de chasse ou un territoire. Mais nous avons également des articles sur nos hôtes et sur des témoignages de nos utilisateurs. Retrouvez tous ces articles sur notre blog.

Découvrez toutes nos offres de chasse

Toutes nos offres de chasse sont disponibles sur notre site Journée de chasse. Vous y trouvez des centaines d’offres de chasse aussi bien pour le petit et ou le grand gibier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici