Le Sanglier, la quête de la bête noire

Le Sanglier en Sologne

Le sanglier est un animal sauvage très présent dans toute l’Europe et notamment en France métropolitaine. La Sologne ne fait pas exception puisque on le trouve en très grand nombre. On le classe comme grand gibier de chasse et on peut parfois le considérer comme nuisible dans certaines régions en fonction des dégâts agricoles causés. Ces derniers sont, chaque année, de plus en plus conséquents. La chasse au sanglier en Sologne est très convoités en raison du biotope. On organise de nombreuses chasses pour limiter la prolifération de cette espèce, mais également pour le plus grand plaisir des chasseurs.

En effet, le sanglier est un animal qui fait preuve de bravoure et de ruse. Dans cette belle région naturelle qu’est la Sologne, la chasse au sanglier se pratique sous toutes ses formes : la chasse à l’approche, la chasse à courre, la chasse à l’affût et bien sûr la chasse en battue qui reste la plus populaire. 

Les caractéristiques du sanglier

Le sanglier est un mammifère appartenant à la famille des Suidés. Le poids du mâle se situe entre 100 et 120 kg et celui de la femelle entre 70 et 80 kg bien que ces chiffres puissent varier en fonction des disponibilités alimentaires du milieu. Les mâles et les femelles ne vivent ensemble que durant les périodes de reproduction, dans des groupes appelés compagnie. Le reste du temps, le mâle à tendance à quitter la compagnie pour mener une vie plus solitaire. Le sanglier est une espèce considérée comme polygyne car le mâle dominant peut s’accoupler avec plusieurs femelles durant le rut. Le rythme du sanglier est cyclique : il se repose la journée et est actif la nuit. Son régime alimentaire se compose en grande majorité de matière végétale comme des fruits et graines. 

Les populations de sangliers sont en augmentation continue depuis plusieurs dizaines d’années un peu partout en France. Sa prolifération est d’autant plus importante les années où la météo favorise la fructification forestière des glands et des châtaignes qui sont parmi ses aliments favoris. Avec les hivers de plus en plus cléments et grâce à sa grande capacité d’adaptation aux différents milieux, le sanglier n’a aucun mal à accroître toujours plus sa population.

Marcassins de sanglier très curieux
Petits marcassins très curieux.

La Sologne, des possibilités multiples pour la chasse du sanglier

La Sologne est une région naturelle du centre de la France. Elle se situe dans la région du Centre-Val-de-Loire et plus précisément sur le département du Cher, du Loiret et du Loir-et-Cher. Ce territoire s’étend sur 5 000 km². A seulement 1h30 de Paris, la Sologne est idéale pour profiter de la nature, de la gastronomie ainsi que des visites culturelles comme les châteaux de La Ferté-Saint-Aubin ou Cheverny.

Ce territoire est réputé pour ses vastes forêts qui représentent une superficie de 500 000 hectares soit les trois quarts de la région, mais également pour ses très nombreux étangs. Trois importants cours d’eau traversent la Sologne (la Sauldre, le Beuvron et le Cosson). Le territoire de chasse comporte de nombreux terrains sans vocation agricole puisque les terres cultivées représentent seulement moins d’un quart de la surface total du territoire.

Gros sanglier de Sologne
Les gros sangliers mâles sont aussi appelés “keiler”, ils utilisent leurs défenses pour se battre.

La chasse du sanglier en battue

La chasse du sanglier en battue à balle

C’est le mode de chasse le plus pratiqué pour les grands gibiers notamment le sanglier : la chasse en battue. Cette chasse se pratique en groupe : un certain nombre de chasseurs se positionnent stratégiquement autour d’un territoire défini en attendant que des rabatteurs, accompagnés de chiens, fassent sortir le sanglier de la zone quadrillée. Une fois que le gibier a franchi la ligne de chasseur, il peut être tiré.

Cette chasse exige beaucoup de prudence et l’application de différentes règles de sécurité nécessaire au regard de la pluralité des participants. Parfois, le tir du sanglier en battue est difficile car le gibier peut surprendre les chasseurs en arrivant de loin et passant la ligne à toute vitesse.  

La chasse à l’approche du sanglier

La chasse du sanglier à l’approche à la carabine

On considère souvent que la chasse à l’approche est une chasse dite silencieuse. En effet elle se pratique seul, sans rabatteur, et à pieds. Le chasseur se déplace dans un territoire à la recherche d’un gibier. Le but est de s’en approcher le plus possible pour pouvoir le tirer. Cette chasse se pratique de jour, en une heure avant le lever du soleil et une heure après le coucher. Cette chasse est appréciée des chasseurs et moins stressante pour les animaux. 

La chasse du sanglier à l’approche à l’arc

La chasse au sanglier en Sologne peut également se faire à l’arc. On peut chasser en battue, à l’approche ou à l’affût. C’est une chasse de proximité qui exige un entrainement régulier au tir mais également une connaissance du matériel à utiliser en fonction des gibiers recherchés. Le chasseur a aussi besoin d’une connaissance précise des territoires à parcourir ainsi que de la faune qui y vit. On trouve deux types d’arcs : les arcs à mécanisme ou à poulie. Ils permettent une grande précision et les arcs traditionnels idéals pour effectuer des tirs rapides et instinctifs. Pour le sanglier, on exige une puissance entre 45 à 70 livres.

Pour pratiquer la chasse à l’arc il faut être en possession d’un permis de chasse validé et d’une assurance en cours de validité. De plus, il est nécessaire d’avoir une attestation de chasse à l’arc obtenue après la participation à une journée de formation obligatoire. 

La chasse du sanglier à l’affût

La chasse à l’affût est également une chasse silencieuse. Le chasseur doit se dissimuler dans la nature, dans un endroit stratégique et attendre le passage du gibier. On recommande connaissance du territoire et des habitudes de la faune. Il est possible pour le chasseur de se placer au sol directement ou sur une chaise dite d’affût. Elle permet de prendre un peu de hauteur. C’est souvent à l’aube ou au coucher du soleil que l’on pratique cette chasse. Certains chasseurs aiment utiliser une carabine à lunette pour optimiser le tir.  

La chasse du sanglier à courre

La chasse à courre ou vénerie est une chasse ancestrale durant laquelle des chasseurs, ou veneurs, à pieds ou à cheval, sont accompagnés de chiens courants qui traquent le gibier. Les chiens forment une meute entraînée et vont forcer le gibier à aller dans une destination « piège ». Lorsque l’on parle de chasse à courre au sanglier on parle de la « grande vénerie ».

Compagnie de sanglier
Compagnie de sanglier dans une forêt en Sologne

Achetez votre équipement de chasse

Il est capital de bien s’équiper en fonction de son mode de chasse. Chaque détails à son importance. C’est pourquoi la marque Solognac de chez Decathlon propose un large choix d’équipement pour la battue.

Réservez votre prochaine chasse

Pour vivre une magnifique journée de chasse en Sologne vous trouverez tous les renseignements sur notre site en suivant le lien suivant : 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici